Traduction Google - Soyez indulgents !

« Souffles d’Ardoises et Contrebasse »

Délégation générale Wallonie-Bruxelles

274, boulevard Saint-Germain  –  75007 Paris

21 mars 2009

Le souffle peut être pensé comme un “geste d’air”, un “intervalle révélateur et créateur de signifiés et de signifiants” (G. Didi-Huberman-2005).

Penser le souffle de l’ardoise et/ou de la contrebasse c’est vouloir rendre compte d’une présence virtuelle contenue dans le matériau ou l’instrument, en la faisant accéder au réel par le biais du visible ou de l’audible : l’image, les sons.

Le sédiment, constituant signifié de l’ardoise, est “invisible” à l’œil car ce dernier, en regardant l’ardoise, ne perçoit pas le sédiment mais la pierre dans sa globalité, dans sa totalité, dans son “signifiant”. Rendre visible ce sédiment, ce “signifié”, c’est lui permettre le passage du virtuel au réel. Sous l’action de la scie, la pierre “crache” littéralement sa présence virtuelle. Le papier qui la reçoit en devient le révélateur : l’image est là, présence virtuelle devenue réelle, mémoire de l’ancestralité de la pierre, de son “souffle indistinct” (P. Fedida).

Quant à la contrebasse, la vibration latente, “constituant signifié” de l’instrument, reste inaudible à l’oreille car cette dernière, lorsqu’elle écoute l’instrument, ne perçoit pas ces sons impalpables, cette respiration. Rendre audible ce flux, ce “signifié”, c’est le faire passer du virtuel au réel grâce au geste, souffle “intermédiaire” (G. Didi-Huberman-2005).
La composition sonore qui en découle révèle alors cette vibration latente contenue dans l’instrument: sous l’action de l’archet, la contrebasse se vide littéralement et lance à l’oreille sa présence virtuelle ; les sons, enfouis dans sa caisse, sont là, présence virtuelle devenue réelle.

Reste à créer la symbiose entre ces souffles en rendant audible le souffle de l’ardoise et visible le souffle de l’instrument : c’est le sédiment récupéré sur le papier qui, devenant partition sonore, permet à l’ancestralité de la pierre de passer dans l’instrument grâce au geste imprimé à l’archet ; le souffle de l’instrument, devenant par là-même visible.

                                                                                                                       A.J.

vlcsnap-2023-07-03-11h39m11s483
vlcsnap-2023-07-03-11h39m39s793
vlcsnap-2023-07-03-11h42m11s440
vlcsnap-2023-07-03-11h43m13s598
vlcsnap-2023-07-03-11h43m21s244
vlcsnap-2023-07-03-11h45m40s640
vlcsnap-2023-07-03-11h44m03s991

Souffles d'Ardoises et Contrebasse

Imaginez la scie à eau
Et son disque diamanté entrant dans la pierre, le schiste ardoisier.

Imaginez la force cinétique du disque diamanté
Envoyant l’eau, chargée de poussières d’ardoise,
gicler sur le mur.

Imaginez cette eau ruisselante
Se diriger vers le bac de décantation
Entraînant avec elle cette poussière,
Ce sédiment vieux de millions d’années.

Imaginez alors
une irrésistible envie de récupérer ce sédiment
au moyen de papiers plongés dans cette eau.

Imaginez
Ces papiers, après séchage, 
ne révélant pas simplement de la poussière d’ardoise,
Mais des paysages de brumes, de montagnes, de mers agitées…

Imaginez ces paysages apparus
Ressemblant à s’y méprendre
Aux plans de clivage de l’ardoise 

Alors l’idée de mémoire,
De filiation entre pierre et sédiment,
Apparaît comme une interrogation.
Ces traces semblent vivre
Comme une réminiscence ancestrale de l’ardoise, “souffle indistinct”.

Imaginez,

Imaginez l’envie de faire entendre ce souffle.

Alors apparaît la contrebasse qui,
Grâce à l’archet et au geste qui lui est imprimé,
Va révéler de façon audible ce qui est devenu visible:
Le souffle intermédiaire de l’instrument devient le révélateur
Du souffle indistinct de l’ardoise

                                                                                                                                                                                                                                                                                   A.J

vlcsnap-2023-07-03-11h44m10s041
vlcsnap-2023-07-03-11h44m22s607
vlcsnap-2023-07-03-11h45m05s808
vlcsnap-2023-07-03-11h44m56s193
vlcsnap-2023-07-03-11h45m21s507
vlcsnap-2023-07-03-11h45m14s367
vlcsnap-2023-07-03-11h45m53s186